Fandom

Wiki Star Trek Delta1

Interview Manel

53pages sur
ce wiki
Ajouter une page
Commentaire0 Partager



Bonjour chers lecteurs,

Il y a quelques jours j’ai été reçue par Mme le Gouverneure. J’avoue que ce ne fut pas facile de réussir à avoir ce rendez-vous. Cette femme a un planning extrêmement chargé, il faut avouer qu’une station de cette importance n’est pas une chose des plus simples à gérer.

Voici donc pour vous la première interview * d’une longue série j’espère.  Je souhaiterais pouvoir vous apporter le point de vue de chacun des membres importants ou peu ordinaires qui peuplent cette station. Et peut-être même que certains de nos visiteurs participeront à cette rubrique.

 

Jessica WATS : Mme le Gouverneure   Bonjour et merci d’être venu. Je sais de source bien informée que certaine de mes interventions ne vous ont pas particulièrement plus.

MANEL : Bonjour, Mademoiselle Wats. Je me faisais justement la réflexion que vous deviez avoir des sources bien informées, comme vous dites. La question n'est pas de savoir si vos interventions me plaisent, vous n'êtes pas là pour ça. Simplement je trouve dommage que vous ayez commencé à parler de moi avant même de m'avoir rencontrée. Ma porte n'est pas fermée aux journalistes, bien au contraire. Mais j'aurais apprécié une certaine franchise que je n'ai hélas pas trouvée chez vous jusqu'à maintenant. Espérons que cet entretien est le début d'une longue et prolifique série qui me prouvera le contraire.

WATS : Bien je commence une série d’interview  Et je trouvais une bonne chose de commencer cette série par la responsable de la station.

MANEL : Je suis à votre disposition.

WATS : Mais avant pourriez-vous nous en dire un peu plus sur vous ? Sur votre jeunesse, votre culture pour que nos téléspectateurs puisse avoir une petite idée.

MANEL : Vous savez sans doute que le peuple Lanos, dont je fais partie, a été exterminé voilà 25 équivalents de cycles tels qu'on les comptait sur notre planète. Un de nos cycles était à peu près égal à une de vos années. Le petit nombre d'individus qui a réussi à s'échapper fuit les Antlas depuis ce moment. Le premier contact avec le peuple provenant du quadrant alpha a été assez difficile, car nos habitudes sont extrêmement différentes. Notre peuple est matriarcal par essence, alors que les terriens, par exemple, qui est le peuple le plus représenté au sein de Starfleet, ont un long passé d'inégalité des genres aux dépends des femmes. Mais nos objectifs sont les mêmes. Nous avons choisi de nous allier pour pouvoir nous défendre contre les assauts des Antlas. Et avec l'aide des Practs nous avons créé la Fédération Delta. Il ne reste presque plus rien de ma culture telle qu'elle existait il y a à peine 30 équivalents de cycles. Et ma jeunesse a été semblable à toutes les jeunesses de ceux d'entre nous qui ont connu la guerre. Je veux désormais regarder vers l'avant, mettre de côté tout ce qui rend difficile nos échanges et avancer ensemble vers l'objectif commun que nous nous sommes fixés.

WATS : Maintenant que nous en savons un peu plus. Pourriez-vous nous donner vos premières impressions sur cette station, sur ce poste que vous occupez. Est-ce quelque chose de facile pour une femme dans votre position ?

MANEL : Rien n'est facile dans les responsabilités que j'ai prises. Mais je suis fière d'avoir été choisie pour représenter les peuples alliés au sein de la Fédération Delta. La station diplomatique Esperanza porte bien son nom, elle symbolise à elle seule tout l'espoir que nous mettons dans notre amitié. Le fait d'être une femme ou un homme n'y change rien, en tout cas je me plais à le croire. Nous sommes passés par des moments difficiles, et je suis certaine que nous en vivrons d'autres, peut-être pires encore. Mais je suis persuadée que la collaboration de tous les individus présents, de tous les peuples représentés, viendra à bout de toutes les épreuves.

 WATS : Et sans vouloir jeter de l’huile sur le feu cette cohabitation avec Star Fleet semble ne pas vous enchanter réellement. Mais est-ce Star Fleet qui vous pose problème ou de partager la direction avec un homme. Surtout que celui-ci semble avoir une vision du commandement plus original que conventionnel.

MANEL : Peut-être devriez-vous profiter de cette occasion pour revoir l'objectivité de vos sources. Mon travail est de permettre la cohabitation de tout le monde ici, et Starfleet est partie prenante de notre alliance. La Fédération Delta n'aurait même pas vu le jour sans l'Amiral Becker, nous lui devons tous beaucoup. Je n'aurais même pas imaginé une alliance sans Starfleet. La présence d'un homme à la fonction d'officier commandant des troupes fédérées sur la station est normale et logique pour votre peuple. Malgré quelques difficultés ponctuelles que je ne nie pas, je m'efforce toujours de conserver l'attitude la plus neutre possible par rapport aux habitudes matriarcales de mon peuple. Mais nous touchons là plus aux efforts personnels que je peux faire, et moins au résultat qui compte vraiment. Je suis persuadée que le Lieutenant Bayoko est la personne idéale pour ce poste. Nos désaccords ponctuels sur les manières d'agir ne sont que des détails, et nous allons ensemble de l'avant pour ce qui esrt réellement important : l'objectif de réunion des peuples au sein de la Fédération Delta, et le bon fonctionnement de la station Esperanza.

 WATS : Vu que ce n’est pas un secret, que vos désaccords avec le Lieutenant BAYOKO sont assez fréquents, pensez-vous que cela se calmera avec le temps. Avez-vous une technique pour réussir à  ne pas sortir de vos gonds ?

MANEL : Comme je vous le disais, nos désaccords ne concernent que des détails pratiques et pas les décisions de fond. Nous avons tous deux suffisamment de maturité pour garder cela à l'esprit, et coopérer chaque fois que ça s'avère nécessaire. Je suis persuadée que ces quelques ajustements se feront rapidement et que nous prendrons bientôt nos marques pour optimiser nos relations.

WATS : Je sais votre emploi du temps chargé et je vous avais promis de faire court donc je me contenterais de ça pour aujourd’hui. Avant de nous quitter voyez-vous quelque chose à rajouter ?

MANEL : Je voudrais vous remercier de cet échange, et d'avoir fait le geste de venir me rencontrer. Je vous recevrai toujours avec plaisir, chaque fois que mon emploi du temps me le permettra. J'espère que nos relations seront fructueuses et positives, et je vous souhaite bonne chance dans la poursuite de vos interviews.

J’espère que vous en savez un peu plus sur notre Gouverneur à présent.

A très vite pour de prochains Interviews.

Jessica WATS

Journaliste pour Dis NEWS

  • Interview réalisé Hors Trame Temporelle du jeu en cours

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau Fandom

Wiki au hasard