FANDOM


Le restaurant semblait bien vide à cette ci de la journée, mais l’endroit semblait bien choisie pour
cette entrevue rapide.  Car oui un officier de Starfleet est toujours entre deux eaux, entre deux navires toujours sur le qui-vive. Mais mon interlocutrice est là et m’attend déjà dans un fauteuil.


J’avoue avoir eu du mal à la voir, tapie dans l’ombre est faisant face à l’entrée comme si elle voulait restée à l’affut.

Serait-ce son côté Romulien qui parle ?

Jessica WATS : D’abord Merci d’être présente Miss WIILAMS.  Pour ceux qui n’aurait pas eu l’occasion
de vous rencontrer  depuis votre arrivée. Vous êtes une des rares Demi Romulienne servant Starfleet dans ce      quadrant.  Ma première question sera de vous présenter en quelques mots pour que l’on vous connaisse un peu.

WILLIAMS :  pas simple de parler de soi, quand on a un passé comme le mien,  Je suis né dans l'empire romulanais, issu d'une mère romulanaise et d'un père humain, lui etait ancien officier de Starfleet à bord de DS9, ma mère etait chargée des activités humaines. Moi je suis issu d'une formation militaire romulienne,  puis j'ai fini ma formation  comme TAC à Starfleet, survécut au Borgs, puis, j'ai decidé  de voir autre chose, et me voilà ici comme officier scientifique.

WATS :  Je crois ne pas trahir de secret mais vous avez eu l’occasion de prendre part à une mission il y a peu où vous étiez a bord d’un vaisseau Romulien.  Comment Starfleet a obtenu ce navire et surtout qu’est-ce que cela vous a fait de vous retrouver à bord d’un navire de votre peuple ? C’était un retour aux sources en quelques sortes ?

WILLIAMS : simple, nous l'avons arraisonnée  avec les membres du Galilée, cela ne me fait rien de me retrouver à bord. Et pour un retour aux sources le mot est bien choisi, ce rapace à amené  mon ancêtre  dans ce secteur.

WATS : Au cours de cette mission, pas mal de personne ont été proche de la mort. Mais il y a eu une perte importante tant humaine qu’opérationnelle. Que s’est-il passé pour que le  Capitaine Garcia meurt dans cette mission.

WILLIAMS : Je ne peut vous en dire plus, car je reste un officier de Starfleet, mais ma reponse est la suivante, cela est un part, hélas  de notre fonction..

Visiblement, La romulienne   se voulait  militaire, mais elle cachait autre chose, etait ce ce qu'elle eprouvait, ou bien autre chose.

WATS : Je vais être franche avec vous votre cas m’intrigue et c’est pour ça que je voulais vous rencontrez. Il  y a encore peu les relations entre la Fédération et l’Empire étaient tendues. Et vous voilà, vous , après une formation militaire de surcroit à servir sous le drapeau de la Fédération et loin des vôtres.  Est-ce que vous n’avez pas un sentiment de trahir une partie de votre peuple ? Peut-être est-ce plus un sentiment de participer à une certaine évolution ?  Qu’est-ce que l’on ressent quand on est là seule de son peuple sur un navire aussi grand que le Galilée ?

WILLIAMS : Je ne trahis pas les miens, car je n'ai pas eu le choix de venir ici, ayant suivi mes parents, quant à l'evolution,les miens dirait que ma destinée m'a amenée la ou les miens sont venus avant moi, Et sur Le Galilée ou  bien sur un rapace romulanais, je ne suis plus la seule de mon espèce comme vous le dites si bien, puisque une parente à moi partage ma vie sur le Galilée.

WATS : Et qui est cet personne ?

WILLIAMS : Disons qu'elle à un lien avec le vieux rapace romulien.

WATS : Vous avez un cursus étonnant, une formation militaire Romulienne. Un passé d’officier Tactique et vous voilà reconvertit dans les sciences. Pourquoi un tel changement ?

La peur du danger, une soudaine envie de calme ?

WILLIAMS :  Une envie de calme non, je voulais suivre une autre voie, pour m'accomplir, pas par peur du danger, demander au Commandant Bayoko, mais j'ai vu plus de morts que bien des personnes plus agé, je veut juste ne plus me sentir responsable  de la mort des autres mais elle me suit partout ou je vais .

WATS : Nous arrivons donc à la fin de cet entretien.  Je sais c’est court mais cela permettra peut-être de vous connaitre un peu plus. Ce qui est le but de ce petit entretient.  Y at’il quelque chose que vous voudriez ajouter ?

WILLIAMS : Je ne sais pas comment on me perçoit ici, et à vous dire vrai, cela m'importe peu, je ferais ce que je dois, peu importe, mais que l'on ne compte pas me voir me ridiculiser, en voulant à tout prix, dans un moule, je suis ce que je suis, mon passé, ma famille sont ce dont je suis fiére, je connais mal votre culture, celle de mon père, mais je suis la pour lui rendre hommage.


A très vite pour de prochains Interviews, soit du personnel de la station où des personnes sortant  de l'ordinaire et passant par la station.

Jessica WATS

Journaliste pour Dis NEWS

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard