FANDOM


1 - Technologie :

1.1 Système "triple C" est la dénomination pour : "Champ de Contention Connor"' 

Le Champ de Contention Connor consiste en deux parties principales qui s'appuie l'une l'autre afin de refroidir plus efficacement les composantes qui entoure la chambre de réaction matière-antimatilere et le réacteur lui-même. Le principe est assez simple en fait; le système agit sur le réacteur M/AM comme le froid extrême sur les supra-conducteurs. Il est composé de:

1. Un système de refroidissement pulsé et alimenté au vinéum, un gaz rare présent seulement dans quelques nébuleuses. La source principale et actuel du vinéum est une géante gazeuse du quadrant alpha.

2. D'un champ d'énergie de type électromagnétique lui même refroidi grâce a un mélange gazeux plus conventionnel tel que l'hydrogène et qui permet d'obtenir du tritium utilisable dans les moteurs impulses.
Conséquemment, le réacteur principal est beaucoup plus efficace mais de façon inversement proportionnel a l'énergie qu'il déploie. (jusqu'à une certaine limite, d’où le 15% de performance dans le bas de la courbe d'accélération.) En conséquence, l'air est plus frais dans le compartiment moteur. Ce qui implique aussi qu'il vaut mieux être bien habillé lorsque l'on visite ce dernier.


L'accélération induite au passage en vitesse de distorsion est équivalente en G à 1.17 a facteur 1, 1.12 à facteur 2, 1.08 à facteur 3, 1,05 a facteur 4 et finalement 1.03 a facteur 5.
Comme de raison, cette efficacité ne serais pas possible sans le logiciel de contrôle adéquat

1.2 - Projecteur Holographique sur la passerelle

Dérivé de la technologie holographique traditionnelle, le projecteur est en fait un moniteur tridimensionnel pouvant recréer et présenter une visualisation sous tous les angles des données informatiques, des lectures de senseurs ou des communications. Il fut pour la première fois testé comme appareil de communication sur le USS Defiant mais abandonné par la suite vu l'inutilité flagrante de la 3e dimension pour les communications subspatiales et son inhérente fragilité. Par contre, elle s'avère fort utile pour des analyses tactiques et scientifiques, ce qui amena une seconde application qui se retrouve désormais sur le USS Santa Maria.

2 - Astrométrie

Le système solaire le plus proche de celui de Delta 1 se trouve entre le secteur 001 de la nouvelle Fédération des Planètes Unies et la plus proche nébuleuse dans le secteur.

SYSTEME STELLAIRE:

Désignation: D10012

Appellation: Sumer (en hommage à la première civilisation humaine)

Système Binaire : Binaire astrométrique de type X consistant en une naine jaune orbitant autour d'une étoile à neutrons en orbite eclipsique rapprochée pour le réseau de planètes orbitant lui-même la paire stellaire.

Etoile Primaire:  Sumer A aussi désignée sous le nom de Gilgamesh; étoile de type Sol ( étude préliminaire; classe G; naine jaune de séquence principale, température de 6000K)

Etoile Secondaire: Sumer B aussi désignée sous le nom de Enkidu; étoile de type à neutrons (non étudiée)

Système Planétaire: orbite de type P cirumbinaire autour des deux étoiles. 9 planètes incluant 5 planète s rocheuses dans l'orbite rapprochée et 4 planètes gaseuses en orbite éloignée. 1 seule, la 4e est de classe M. Aucune ceinture d'astéroides mais la population standard de comètes et aérolithes intra-système.

1ere planète: naine rocheuse chaude de type Mercure  Désignation: Sumer I (non étudiée)

2e planète: naine rocheuse chaude de type Mercure Désignation: Sumer II (non étudiée)

3e planète: naine rocheuse froide de type Mars  Désignation: Sumer III (non étudiée)

4e planète: naine rocheuse froide de type Terrestre  Désignation: Sumer IV Appellation: Ur (en hommage à la première cité de Sumer)

Classe: M.

Satellites: aucun; deplus il n'y a absolument aucun débris orbital. Présence notable de quatre vortex de taille réduites en effondrement dans la stratosphère (produits artificiellement par les Malons en visite dans ce système).

Diamètre : 15 686 km.

Gravité de surface: non analysée. Le volume, la composition planétaire et le rapport masse/rotation laissent supposer une gravité similaire à la Terre car la présence anormalement élevée de métaux lourds jusque dans l'atmosphère compense pour le volume plus grand du corps planétaire. L'orbite n'a décelé aucune anomale du champs magnétique ou gravitationnel de la planète.

Vitesse orbitale :28,5 km/s

Période de révolution orbitale (année sidérale) : 367,75 jrs 

Période de rotation (jour sidéral) : 25,3 h

Température de surface : maximum : 45°C ; minimum :30C ; Moyenne : 22°C. 

Atmosphère : Pression à la surface : 1 bar. Composition : 78 % N2, 21 % O2, traces d'Ar, deCO2,

de Ne. Notable couverture nuageuse.  La présence de métaux lourds dans l'atmosphère rend celle-ci difficilement respirable pour la norme Humaine sans respirateur d'appoint.

Lithosphère: 75 % de la surface est liquide (H2O (eau) et une concentration anormalement élevée de H2SO4 (acide sulfurique) rendant le contact même bref même en scaphandre standard rapidement dommageable; indice d'une possible activité volcanique sous-marine particulièrement intense ou le signe d'une pollution industrielle extrême).  

25 % solide, séparé en 2 continents.Analyse minérale détaillée non effectuée.

Biosphère: non analysée.

Sociosphère: non analysée.

Technosphère: Non analysée. Aucune émission radio ou transmission subspatiale ou présence de corps artificiels en orbite indiquant une civilisation technologique de type 5 (usage de l'électricité) ou plus élevée.

Cosmosphère; système non revendiqué. Le mondes est connu des Malons qui ne semblent pas lui vouer un intérêt particulier après avoir visiblement testé le site pour son potentiel à absorber leurs déchets.

5e planète: géante rocheuse chaude de type Vénus  Désignation Sumer V (non étudiée)

6e planète: Géante gaseuse chaude de type Saturne  Désignation Sumer VI (non étudiée)

7e planète: Géante gaseuse froide de type Saturne  Désignation Sumer VII (non étudiée)

8e planète: Naine gaseuse froide de type Uranus  Désignation Sumer VIII (non étudiée)

9e planète: Naine gaseuse froide de type Uranus  Désignation Sumer IX (non étudiée)

3.Résumé de l’histoire 

Le lancement du USS Santa-Maria, DELTA NX-01, classe Insigna, fut officialisé sous l'autorité du Commandant Estaban Garcia, afin de terminer son rodage et amorcer la reconnaissance des lieux environnant le secteur 001 de la nouvelle Fédération à venir. La mission: trois semaines d'exploration de l'espace proche de Delta 1.

A bord, un équipage réduit à la moitié de ses effectif normaux, composé en bonne partie d'officiers juniors ainsi que de cadets et d'aspirants en finale de formation pratique de l'Académie, profiterait de cette occasion pour également se faire la main à leur nouvelle vie et  responsabilités.

Ainsi dès le lancement, les techniciens du bord, sous la conduite du Sous-Lieutenant d'ingénierie Connor McLeod, entreprirent de modifier le système principal du vaisseau en Triple-C, où "Champ de Contention Connor." Avec son système d'imagerie holographique sur la passerelle, cette inovation technologique poussait le Santa Maria même au-delà du dernier cri de la Fédération en technologie spatiale. Son rodage en mission d'exploration semblait donc tout indiqué. Leur mission de cartographie stellaire se déroula ainsi de façon routinière durant ces travaux, jusqu'à ce qu'ils atteignent un système stellaire entre celui de Delta 1 et une nébuleuse proche. En arrivant dans la zone orbitale des planètes de ce système, l'officier Borg Joce, affecté aux senseurs, répertoria l'une d'elle comme étant de classe M mais présentant des attributs inhabituels; en particulier, aucune présence astronomique proche, ni lune, ni astéroides dans son orbite et pas moins de trois vortex en phase d'effondrement à proximité. Avec nulle trace de présence ou de passage d'une forme de vie ou d'intelligence, il fut décidé de pousser plus avant l'étude des lieux.En arrivant dans la zone orbitale des planètes de ce système, l'officier Borg Joce, affecté aux senseurs, répertoria l'une d'elle comme étant de classe M mais présentant des attributs inhabituels; en particulier, aucune présence astronomique proche, ni lune, ni astéroides dans son orbite et pas moins de trois vortex en phase d'effondrement à proximité. Avec nulle trace de présence ou de passage d'une forme de vie ou d'intelligence, il fut décidé de pousser plus avant l'étude des lieux. 

L'apparition d'un vaisseau émergeant de la nébuleuse jetta momentanément la confusion au sein de l'équipage nettement inexpérimenté, jusqu'à ce que le contact soit finalement pris avec eux comme le nouveau venu se dirigeait vers la même planète. Le vaisseau s'identifia comme le PSS Bauno, cargo Malon commandé par un dénommé Pogo, en mission de cartographie planétaire. En dépit de la nature méfiante et belliqueuse du commandant du Santa Maria, une rencontre amicale avec son vis-à-vis à son bord fut décidée, Garcia se pliant sagement aux recommendations de ses officiers. L'instauration d'une nouvelle Fédération dans le Quadrant Delta ne pouvait se faire sans une telle démarche, même sinon surtout envers un peuple réputé pour son éthique trouble et ses pratiques environementales discutables.

Le capitaine lui-même décida cependant de déléguer ses obligations diplomatiques à ses officiers plus pondérés que lui, notamment son officier exécutif, le Commandant Max Latigid, le Conseiller du bord, L'Enseigne Léonard Black et la Médecin-chef Ferengi Dornell. Lui-même pris plutôt le commandement d'une opération d'étude des vortex détectés en compagnie de son officier tactique, le Lieutenant Vincent Ivenpast, un hybride Vulcain et Betazoide, le cadet Trill de 1ere classe Lenor Vixx, pilote en chef, et l'Enseigne Hoorik Silaan, le colosse d'Orion en charge des sciences. 

Les événements dès lors se précipitèrent.

Dès son décollage pour entamer son approche du premier vortex, la navette fut englouti par un nouveau vortex soudainement apparu et se retrouva à la dérive complètement de l'autre côté de la nébuleuse; et presqu'au même moment, les Malons montés à bord déclenchèrent un assaut pour prendre la salle de téléportation et menacer des otages pour obtenir le contrôle de tout le navire.

Les Malons avaient eu l'avantage de la surprise mais, en dépit de l'inexpérience de l'équipage, ils se heurtaient à l'élite de la flotte spatiale. Les écrans levèrent aussitôt pour stopper tout abordage et les tirs du vaisseau ennemi, Latigid assumant le commandement. Au même moment, les cinq premiers envahisseurs furent vite maîtrisés par le chef de sécurité, le Lieutenant Commandant Wilhelm  McKay, le vieux Maître du Bord Matt Okuda, la chef-médecin Ferengi Dornell, l'ingénieur McLeod et le conseiller Black, puis conduits en détention; même leur nouvelle tentative d'y prendre là en otage un cadet de sécurité, l'Andorien Kheren, fut rapidement contrée par le cadet lui-même.

Pendant ce temps, la navette commandée par le Capitaine Garcia se sortit elle-même de son impasse avec l'ingéniosité technique et scientifique de son courageux et opiniâtre contingent; utilisant une réaction provoquée des gaz de la nébuleuse pour se renvoyer à leur point de départ, ils revinrent juste à temps pour réintégrer le Santa Maria qui subissait une nouvelle attaque des Malons, depuis l'espace comme de l'intérieur.

Mais, désormais privé de l'avantage de la surprise, les Malons furent contraints rapidement à la reddition par l'efficacité de la sécurité du bord et de l'excellence des officiers de la passerelle.

Il s'en fallut de bien peu; ainsi, le Lieutenant Ivenpast fut grièvement brûlé lors du retour de la navette surfant l'onde de choc thermique qu'ils avaient provoquée et ne dû son salut qu'à l'intervention rapide du médecin-adjoint Klingon, l'Enseigne K'MTak.

Maintenant à la merci des officiers de la nouvelle Fédération, les Malons furent à leur tour surpris quand ils reçurent l'offre d'assistance technique et médicale de la part de ceux qu'ils avaient pourtant attaqués sans provocation. Plus encore, il se discuta la possibilité d'une coopération mutuelle à travers laquelle la Fédération Delta 1 établierait la paix avec eux, en échange d'une aide médicale avancée pour les aider à contrer les effets dévastateurs de leurs pratiques environementales.

Et ainsi, lorsque l'USS Santa Maria rentra à la base, le premier vaisseau de la flotte Delta pouvait s'enorgueillir non seulement d'avoir pu affronter avec succès les premiers périls de leur nouvel espace, mais plus encore d'avoir déja su implanter les premiers jalons d'une nouvelle Fédération des planètes Unies et de ses valeurs de paix et de prospérité galactique.

Mais l'aventure ne faisait que commencer... car la planète nouvellement répertoriée n'est point un monde sans vie. Et la présence d'étrangers au-delà des nuages n'est pas passée inaperçue.

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.

Sur le réseau FANDOM

Wiki au hasard